Cueillettes sauvages


 

Ails des ourses, alliaires, menthes sauvages, angéliques, reines des prés, primevères, orties, églantiers, aubépines…

Cueillettes que nous pratiquons en sélectionnant des lieux à l’écart de sources de pollution majeures ( route, usine, agriculture conventionnelle…)

Et que nous prenons grand soin de préserver en utilisant uniquement nos mains ou des outils manuels.

cueillette sauvage 

De plus nous prenons garde à ne pas les épuiser, de cette façon, les espèces vivaces ne sont cueillies qu’une fois tous les trois ans au même endroit, et nous laissons toujours au moins un tiers de l’espèce en place, afin qu’elle puisse se renouveler.

Nous mettons tout en œuvre pour ne laisser aucune trace de notre passage…